Quels outils de pilotage pour intégrer des objectifs de développement durable dans votre stratégie organisationnelle?

Faites-vous partie de ceux qui pensent que les entreprises ont une part de responsabilité dans la situation actuelle de la planète ? Croyiez-vous aussi qu’elles ont un rôle à jouer face aux défis environnementaux et sociaux contemporains ?

Si vous avez répondu par l’affirmative à ces deux questions, vous pensez certainement que cela passe par l’intégration du développement durable (DD) au cœur de leur stratégie. Or cette intégration de multiples objectifs de performance induit le besoin de développer des outils de contrôle adaptés.

Comment les dispositifs de contrôle et leurs usages permettent-ils la mise en oeuvre de ces stratégies centrées sur la performance globale ?

A partir de l’étude d’un incubateur de startups dont l’objectif est d’accompagner des créateurs d’entreprise ayant un projet à dimension sociale et/ou environnementale, les chercheurs ont pu identifier trois dimensions primordiales dans le processus d’intégration des objectifs de développement durable dans la stratégie organisationnelle.

Premièrement, la variété des dispositifs de contrôle joue un rôle important dans l’intégration des performances. C’est particulièrement vrai pour le contrôle de type administratif (par exemple, les réunions de l’équipe dirigeante, le status de l’organisation, les règles de la communauté) qui modifie les comportements individuels grâce à l’organisation du travail, la structure organisationnelle, les règles et les procédures. C’est aussi le cas avec les dispositifs de contrôle de type culturel comme la composition de l’équipe dirigeante, l’aménagement de l’espace de travail, les slogans ou les moments de convivialité. Ce type de contrôle repose sur l’ensemble des croyances et valeurs qui influencent les comportements des employés. Il s’élabore et se consolide notamment lors des rituels de socialisation tels que des séminaires de formation.

Deuxièmement, les usages de ces dispositifs jouent aussi un rôle dans l’intégration du DD. On peut identifier un usage diagnostique autour de la mise en œuvre de la stratégie. qu’elle soit centrée sur des objectifs économiques ou de DD. Les dispositifs de contrôle permettent alors de corriger les actions individuelles, en les alignant avec les objectifs stratégiques de l’organisation. On peut aussi trouver un usage interactif, en ce qui concerne la formulation de la stratégie. Le dispositif stimule l’émergence de la stratégie en réponse aux opportunités et aux menaces d’un environnement changeant. Ces usages diagnostique et interactif sont en pratique complémentaires, car par nature, chaque dispositif n’a pas vocation à faire l’objet d’un seul type d’usage.

Enfin, troisièmement, il s’agit de la nature de la performance visée, qu’elle soit économique et/ou DD. Certains dispositifs comme les réunions avec l’actionnaire ou les réunions de l’équipe dirigeante peuvent servir à contrôler ces deux types de performance, de manière successive ou au contraire simultanée. Ils agissent sur l’intégration des performances en fonction des acteurs qui les utilisent, de leur vision de la performance DD et de leur pouvoir d’influence.

Conclusion

Il semble pertinent de se focaliser sur l’usage des dispositifs et sur la performance qu’ils contrôlent, mais également de bien observer les changements apportés aux objectifs poursuivis par une organisation. Les managers doivent donc rester vigilants quant au risque de glissement des objectifs DD et à son impact vis-à-vis des attentes de leurs parties prenantes, au risque de les mécontenter.

Cet article a été publié dans  Management & Avenir.

Pour en savoir plus: L’influence de la variété et des usages des dispositifs de contrôle dans le pilotage de la performance globale : le cas d’un incubateur de startups

Simon Alcouffe, professeur, Dr/HDR
Marie Boitier, professeure, Dr/HDR
Maxence Postaire, Esc Clermont Business School

Leave a Reply

Your email address will not be published.