Archie Carroll : La pyramide de la responsabilité sociale des entreprises.

La pyramide de la responsabilité sociale des entreprises simplifie la responsabilité des entreprises en aplatissant et en linéarisant leurs actions de RSE. Les dirigeants d’organisations doivent réfléchir soigneusement au type d’impact social qu’ils souhaitent générer (“objectif”). Cette autoréflexion doit être alignée sur leurs capacités organisationnelles. Le résultat final sera des résultats sociaux (“impact”) et non des résultats financiers, car le financement est le seul moyen d’y parvenir.

Le résultat final sera des résultats sociaux (“impact”) et non des résultats financiers, le financement étant un outil et non un objectif. Au lieu de s’accrocher au fanatisme de la transparence (totale) comme seule forme de « montrer » une responsabilité, une entreprise devrait envisager un comportement responsable, qui ne découle pas d’une conformité externe mais d’un endroit plus profond de la psyché de l’entreprise, qui est le fruit d’un regard interne, d’un questionnement et d’un développement de la maturité morale de l’entreprise.

 

Cet article a été publié en espagnol dans Mundo Empresarial.

Pour en savoir plus: https://www.monempresarial.com/

Wafa Khlif, professeure, Dr/HDR

Leave a Reply

Your email address will not be published.